matiériste coloriste lotois, spécialiste des enduits naturels

Restauration patrimoine enduits à la chaux

vue sur le pigeonier

vue sur le pigeonnier

Construit sur les ruines d’une forteresse du XIIIème siècle agrandie au XIVème siècle afin de barrer aux Anglais la route du Lot, le château de Larnagol à trois niveaux d’élévation est transformé au XVIIIème en une demeure aux décors et aménagements particulièrement soignés et agrémentée de jardins à l’italienne en terrasses et de dépendances. En 1924, le château est acquis par Raymond Subes, ferronnier d’art emblématique de l’entre-deux-guerres, qui y accueille ses amis. Il restera fermé de 1970, date de la mort de l’artiste, à 2011 lors du rachat par les propriétaires actuels. Bien que son état de conservation soit globalement sain, toitures et menuiseries extérieures nécessitaient une restauration urgente.IMG_4602La restauration des planchers est en cours. En 2015 est envisagée celle des gypseries des salons, puis des toiles peintes de la salle à manger. Le projet d’aménagement se poursuivra selon les budgets disponibles. Le projet prévoit à terme la création d’espaces à vocation culturelle ainsi que l’accueil d’hôtes de passage et d’artistes en résidence. Parallèlement une restauration des jardins est programmée en plusieurs tranches. La première tranche concerne les abords et leur mise en accessibilité. Le projet est enclenché.

Comments are closed.